Jardin du souvenir


Le jardin du souvenir est le lieu de dispersion des cendres au sein du cimetière.

  • Définition du jardin du souvenir

  • Lois concernant le jardin du souvenir

  • Démarches à effectuer

  • Prix jardin du souvenir

  • Autres informations

  • En bref

 

Définition du jardin du souvenir

Le jardin du souvenir, est l’espace mis à disposition dans l’enceinte du cimetière et qui permet la dispersion de cendres après la crémation. Il s’agit d’un espace commun, c’est à dire qu’on ne peut prétendre à une parcelle de cet espace, et que les cendres des différents individus y sont donc mélangées.

C’est la Mairie qui a la charge de définir un espace pour le jardin du souvenir, de le gérer et de l’aménager.

Lois 

Les communes de plus de 2000 habitants doivent avoir dans leur cimetière au moins un site cinéraire (article L. 2223-1 du code général des collectivités territoriales).

Ce site comprend au moins un espace de dispersion des cendres, autrement appelé jardin du souvenir (article L. 2223-2 du même code), et est doté d’un équipement mentionnant le nom des défunts. Cet équipement peut se présenter sous forme de plaques à graver, ou d’écrans numériques.

La Mairie peut décider en conseil municipal une taxe de dispersion des cendres.

Démarches à effectuer

Pour pouvoir disperser les cendres dans le jardin du souvenir d’un cimetière, il faudra en avertir la Mairie. En principe, la société de pompes funèbres qui s’est occupée de l’organisation des obsèques se charge d’effectuer ces démarches, ainsi que la dispersion des cendres.

jardin du souvenir

Prix jardin du souvenir

La Mairie peut décider en conseil municipal une taxe de dispersion des cendres. Le tarif est fixé librement et dépend donc de chaque commune.

Autres informations

En cas de dispersion dans cet espace, il est impossible de pouvoir récupérer les cendres ensuite. Il n’est généralement pas possible d’y déposer de fleurs ou de plaque, l’espace étant commun.

Le jardin du souvenir est d’aspect très différent selon les cimetières : du simple carré de pelouse à un espace avec arrosage intégré.

En bref

 

  • Le jardin du souvenir est un espace commun du cimetière pour disperser les cendres
  • il comporte un équipement mentionnant l’identité des défunts
  • Il est obligatoire dans les communes de plus de 2000 habitants
  • La dispersion nécessite des démarches auprès de la mairie
  • La dispersion peut faire l’objet d’une taxe