Cimetière

Autrefois le cimetière de France était attenant aux églises et les places étaient réservées aux catholiques. Après une catastrophe lugubre au cimetière des Innocents à Paris, qui vu s’éventrer un des murs et déverser les corps en décomposition dans les rues adjacentes, Napoléon légiféra sur le cimetière et sa gestion. Aujourd’hui, le cimetière est géré par la commune, c’est un lieu laïque ou les défunts sont inhumés, dans des concessions ou des columbariums pour les urnes. On peut également y disperser les cendres au jardin du souvenir. Le droit d’inhumation ou de concession au cimetière, la gestion d’une concession ou la construction d’un monument funéraire sont encadrés par des lois, mais surtout des verdicts de tribunaux ou jurisprudences. Le cimetière se doit d’être respecté en tant que lieu de repos et de paix, mais revient souvent souvent dans les informations, où il est victime de profanations.

Terrain concédé par la mairie et permettant l’inhumation des défunt. Retrouvez les caractéristiques des concessions, les droits qui l’entourent et vos obligations en tant que concessionnaire ou ayant-droit.

Mis à disposition par la mairie, le dépositoire est destiné aux inhumation temporaires. Détails sur son utilisation, et surtout conseils lors de la sortie du cercueil.

Les vols des éléments décorant les monuments funéraires, constituent les faits divers de plusieurs communes françaises ces derniers temps. Comment éviter les vols, ou au moins les décourager?

On effectue une exhumation lorsque l’on sort un corps de sa sépulture. Définition, lois, démarches, tarifs…

Lorsqu’une concession est pleine et qu’il faut accueillir un nouveau cercueil, il faut envisager la réduction des corps, définition.

Le columbarium entre dans les mœurs et les lois l’on même récemment imposé dans certaines communes. Tour d’horizon de ce monument collectif.

Le jardin du souvenir est un équipement cinéraire au sein du cimetière.

cimetière