Gravure, lithogravure et photogravure

plaque personnalisée

La gravure est presque indissociable du monument funéraire où sont généralement inscrits l’identité des défunts inhumés ainsi qu’un motif. Ces inscriptions sont brutes, dorées à l’or fin, ou peintes de toute autre couleur.

 

  • Définition

  • Lois

  • La gravure

  • La lithogravure

  • La photogravure

  • Tarifs gravures, lithogravures et photogravures

  • Conseils gravure

  • Vidéo ” Gravure, lithogravure et photogravure “

 

Définition

La gravure est une technique permettant l’incision ou le creusement d’une matière afin d’y produire une image ou un texte.

Lois

Le Code Général des Collectivités Territoriales impose une demande préalable à toute inscription sur un monument funéraire (art. R223-8). Le marbrier en charge de des travaux vous fera signer la demande qu’il soumettra à la Mairie.

A savoir : dans le cadre d’une concession familiale, les ayants-droit ne peuvent faire inscrire d’avance leur identité sur le monument, cela équivaudrait à se réserver une place dans le monument funéraire (Cour de Cassation 12/01/2011). Or, en matière de place des ayants-droit dans le monument, c’est le premier décédé qui gagne !

La gravure

La gravure est réalisée selon différentes techniques :

  • manuelle : à l’aide d’un ciseau et d’un burin, le graveur trace chaque lettre et chiffre. Technique ancestrale qui nécessite du temps.
  • mécanique : une machine sur laquelle toutes les informations auront été préalablement entrées s’occupe de graver la plaque ou la stèle grâce à un bras mécanique robotisé. Le bras est terminé par un laser ou une fraiseuse diamantée. Ce matériel est relativement coûteux.
  • par sablage : après avoir imprimé un pochoir prédécoupé qui est collé sur le granit et enlevé les lettres de celui-ci, la sableuse projette du sable très fin sur le pochoir, et creuse donc les parties nues. Certainement la technique de gravure la plus répandue.

 

La lithogravure

La lithogravure est une technique très utilisée pour les portraits ou motifs. Généralement utilisée sur du granit noir ou foncé, la lithogravure creuse légèrement la pierre qui reçoit ensuite de la peinture blanche pour rehausser le dessin. L’outil utilisé s’apparente à un gros stylo dont les pointes diamantées sont de différentes formes et épaisseur. La lithogravure nécessite donc des talents de dessinateur puisqu’elle est faite à main levée.

La photogravure

A partir d’une photo scannée, on sort un masque de sablage. Les nuances de blanc seront délimitées par des points plus ou moins rapprochés. La photogravure peut également être réalisée via une machine laser.

Ci dessous, 1 photo d’une lithogravure à gauche, et d’une gravure sur la page de droite :

 

lithogravure accordéon

Les avantages et inconvénients en lithogravure et photogravure :

  1. Lithogravure. Avantages : rendu type “dessin” doux – Inconvénients : nécessite un bon dessinateur pour un portrait reconnaissable.
  2. Photogravure laser. Avantage : portrait identique à la photo, personne reconnaissable – Inconvénients : traits flous ou trop prononcés, nuances difficiles.
  3. Photogravure sablage. Avantage : portrait identique à la photo, personne reconnaissable – Inconvénients : rendu avec les points.

 

 Tarifs gravures, lithogravures et photogravures

Encore une fois, les tarifs pour ce travail sont définis par le marbrier qui va la réaliser. Le prix de la gravure est souvent fixé à la lettre, avec une différence allant de 3€ la lettre à 12€ la lettre. Le marbrier pourra également facturer un déplacement si le travail doit être réalisée directement au cimetière.

Pour les portraits funéraires et autres dessins, le tarif dépendra de la taille, comptez au minimum 100€ TTC.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis, ainsi que la méthode utilisée pour un portrait ou dessin.

Conseils

Attention aux fautes d’orthographes ou de dates lorsque vous passerez votre commande ! Une erreur de gravure, si vous en êtes à l’origine peut vous coûter plus cher à réparer que la gravure elle-même !

En effet il est très compliqué de corriger une faute qui a été gravée : le granit ou la pierre après avoir été démonté et transporté en atelier, doit être totalement repoli, ensuite il faudra refaire la ou toutes les inscriptions précédemment existantes.

Vidéos gravure

Épisode Gravure et ornements de monuments funéraires, la mort, même pas peur !

Vidéo ici de la réalisation d’une litho.

Dans cette vidéo, deux québécois qui utilisent la méthode par sablage et la méthode manuelle.

Vidéo : démonstration d’un portrait au laser