Le cercueil


S’il est une chose difficile à choisir dans les prestations d’obsèques, c’est bien le cercueil. Cette grande caisse imposante où reposera le défunt, est sans doute l’objet par excellence pour représenter  la mort. Quelques éléments pour mieux appréhender le choix du cercueil.

  • Formes

  • Matières

  • Finitions & normes

  • Coût

  • Zinc

  • Comment choisir?

 

Les différentes formes 

Le cercueil est de plusieurs formes, qui chacunes ont un nom. Oui, si vous lisez régulièrement les articles du site, vous vous rendrez compte que le funéraire est un domaine ou le vocabulaire technique ne manque pas, il y aurait de quoi faire un dictionnaire.

Le Lyonnais. Le Lyonnais a pour particularité de ne pas avoir d’épaulement. Les parties verticales du cercueil sont donc composées de 4 côtés. La tête du cercueil est donc évasée, vue de haut cela nous donne une forme trapézoïdale très allongée.

Le Parisien. Celui-ci est de forme plus classique, avec un épaulement et donc 6 côtés verticaux. Son couvercle est plat.

Le Tombeau. De forme identique au parisien, sa différence réside dans le fait que son couvercle n’est pas plat. Il est composé de plusieurs planches assemblées (schéma ci-dessous).

Le coffre. On sera plus tenté d’appeler celui-ci cercueil américain. Les américains faisant leurs cérémonies funéraires avec le cercueil ouvert, vous en avez certainement déjà vu un au détour d’une série ou d’un film. Il se compose d’un couvercle inséparable du fond qui s’ouvre en deux parties.

cercueil

Matières de fabrication du cercueil

Traditionnellement, il est en bois. Le plus fréquemment en chêne ou en pin, mais d’autres essences peuvent être utilisées. L’acajou, bois plus foncé, est très élégant mais relativement cher. Depuis quelques temps les cercueils changent d’aspect. En effet ils sont également proposés avec plusieurs couleurs : blanc cérusé, gris, noir…

Ils se revêtent également d’images, comme ceux de la société Personifia :

cercueil personnalisé personnifia

Récemment, les cercueils en carton ont également fait leur apparition. Réservés à la crémation, ils n’en sont pas moins solides ou laids comme on pourrait le penser : rien à voir avec vos cartons de déménagement ! La société AB Crémation fut à l’origine de son développement en France, et le cercueil en carton est de plus en plus demandé. Une polémique avec certains crématoriums qui le refusaient car les cendres étaient trop volatiles et risquaient d’endommager les filtres, a récemment éclaté. Mais une réponse ministérielle a été apportée sur le sujet : le cercueil étant agréé, il ne peut être refusé.

Finitions et normes en France

Le cercueil, nous l’avons vu, est de différentes formes et matières, il peut être en bois brut, vernis, peint… Le cercueil est agréé, et pour les modèles en bois devra être de 22 millimètres d’épaisseur ou 18 millimètres pour les crémations ou un transport après mise en bière de moins de 2 heures, ou moins de 4 heures si le corps a fait l’objet de soins de conservations.

Le bois pourra également être mouluré, pyrogravé ou présenter une marqueterie.

Le cercueil comprend toujours 4 poignées et une cuvette étanche. Cette « cuvette » s’apparente plus à un film plastique blanc agrafé au fond du cercueil. Le cercueil comporte aussi obligatoirement une plaque gravée indiquant l’identité du défunt.

Prix d’un cercueil

C’est un des coûts le plus élevé de la facture des obsèques. Le prix du plus simple (4 côtés et un couvercle) débutera aux alentours de 300€. En moyenne, les modèles présentés dans les sociétés de pompes funèbres coûtent de 600€ à 2000€, mais chaque société est libre de choisir son fournisseur et sa gamme, et de fixer ses tarifs.

Zinc

Dans certains cas, une enveloppe en zinc, ou cercueil hermétique est disposé dans le cercueil en bois. Il y sera imposé pour :

  • Défunt atteint d’une des maladies contagieuses fixées par l’arrêté du 20 juillet 1998.
  • Dépôt en caveau provisoire (ou dépositoire) dans l’attente d’une sépulture définitive supérieur à 6 jours.
  • Transfert du cercueil par avion vers un pays étranger.

Le zinc, lorsqu’il est imposé à cause d’une des maladies contagieuse, pose problème lorsque le défunt avait exprimé le souhait de se faire crématiser. Il n’existe qu’un seul crématorium en France qui réalise les crémations de cercueil avec un zinc, il s’agit de celui de Beaurepaire (38).

La question ministérielle n°63310 en date du 16 mars 2010 précise également que la famille peut solliciter le Procureur de la République ou le Juge du Tribunal d’Instance pour obtenir l’autorisation de faire transférer le corps dans un cercueil en bois (par exemple si le corps est rapatrié de l’étranger vers la France). Dans le cas d’une inhumation effectuée avec un cercueil en zinc et pour lequel la famille souhaite effectuer une crémation, il y aura lieu d’attendre un délai de 1 an, pour pouvoir exhumer le corps et le remettre dans un cercueil en bois avant crémation.

 Comment choisir un cercueil ?

Au final ces lignes auront été jusqu’ici assez informatives. Mais il est délicat de conseiller les familles sur leur choix. Proposer le premier prix pourrait blesser, le plus cher faire passer pour un simple commercial qui veut vendre. Il faut plutôt imaginer ce que la personne aurait pris pour elle-même. Par exemple, un écologiste convaincu aurait sûrement opté pour du carton. Une dame très élégante, pour du chêne travaillé…

Il semble important de préciser qu’une famille ne doit pas culpabiliser de choisir un modèle premier prix, c’est l’ensemble des obsèques qui rend hommage au défunt, pas uniquement le cercueil. Le regard des autres ne doit pas influencer votre choix, de plus, les obsèques ne doivent pas endetter la famille. Si le moins cher correspond à votre budget, alors choisissez-le, si son aspect ne vous plaît pas, demandez aux pompes funèbres de bien vouloir le couvrir d’un drap de cérémonie.

C’est une tâche difficile pour la famille, et un choix qu’on ne doit pas regretter : prenez votre temps.

 En bref

– il existe 4 formes le Lyonnais, le Parisien, le Tombeau et l’Américain

– il est en bois, ou en carton pour la crémation

– il peut être personnalisé, laqué, peint, pyrogravé…

– son coût varie d’une société de pompes funèbres à une autre, comptez à partir de 600€ en moyenne

– un zinc est imposé dans certains cas

– prenez votre temps pour choisir, en prenant en compte la personnalité du défunt et votre budget.

Pour tout autre renseignement, laissez un commentaire, ou n’hésitez pas à nous contacter.