Le contrat obsèques

Vous sortez de votre rendez-vous chez votre banquier ou votre assureur, et, interloqué, vous demandez comment en est-il venu à vous parler d’obsèques !

En effet, aujourd’hui le financement des obsèques est un sujet abordé fréquemment par les banques et assurances. Mais un contrat obsèques, finalement qu’est ce que c’est ?

IMG_3715

Capital obsèques vs contrat obsèques: Round 1

Une simple réponse à ces deux questions vous aidera à comprendre:

– Lorsque vous voulez placer de l’argent, qui allez-vous voir ?

– Lorsque vous serez mort, qui allez vous “voir” ?

La réponse à la question 1 est: votre banquier, ou assureur. La réponse à la question 2 est: l’entreprise de pompes funèbres.

Alors si votre objectif est de financer vos obsèques, suivez le guide.

Round 2: Chacun son métier

Quand je veux acheter du jambon, je ne vais pas chez le cordonnier. Pour organiser ses obsèques, c’est pareil !

Essayez de demander à votre banquier quel est le délai pour faire transporter un corps avant mise en bière ou quel est le coût d’un cercueil en acajou: il n’en saura rien. Et c’est normal, ce n’est pas son métier. Un conseiller funéraire lui, saura vous répondre, et vous donnera même un devis.

Entendons-nous bien: il ne s’agit pas de dire que l’assureur ou le banquier est un arnaqueur, mais les deux contrats sont très différents.

Round 3: Capital financier et capital en prestations

Ce que votre banquier vous propose, c’est de placer une somme d’argent qui sera reversée au bénéficiaire de votre choix à votre décès. C’est une attention des plus louable est qui est loin d’être inutile. En effet cette somme permettra peut-être à vos enfants, ou à votre épouse, de faire face en cas de coup dur après votre mort : panne de voiture, dégât des eaux … .

Ce qu’une entreprise de pompes funèbres vous propose, c’est de placer une somme d’argent qui est définie en fonction de vos souhaits. L’entreprise va établir un devis après avoir recueilli vos dernières volontés. Ce devis indique donc le montant de vos obsèques. La somme correspondante sera placée auprès d’une assurance: la société de pompes funèbres n’encaisse pas l’argent directement. C’est un contrat en prestations. Vous pourrez la régler en une fois, ou de façon mensuelle, trimestrielle…  

enterrement

Round 4: au moment du décès

Contrat en capital : Au moment du décès, l’assurance, après avoir demandé un nombre incommensurable de papiers attestant l’identité du bénéficiaire, et que vous ne vous êtes pas suicidé, versera le capital promis. Comptez au minimum un mois avant de le recevoir, malgré de nombreuses promesses garantissant le paiement en 48 heures. Un gros bémol cependant : imaginez que vous aviez choisi comme bénéficiaire votre épouse, mais depuis la souscription du contrat, vous avez divorcé sans penser à changer son nom, et en de mauvais termes. Sachez que si l’envie lui prend de faire un voyage à Tahiti avec l’argent du capital obsèques, votre ex en a tout à fait le droit. En effet, le capital ne garantit aucunement que les obsèques seront réglées grâce à lui (sauf mention contraire, à vérifier impérativement ! ). Vous vouliez éviter à vos proches de payer la facture des pompes funèbres? C’est raté !

Contrat obsèques en prestations : La société de pompes funèbres, elle ne demandera RIEN. Oui, car si le contrat a été suffisamment revalorisé et revu au fil des ans, les obsèques seront réglées. Les pompes funèbres enverront leur facture à l’assurance qui leur reversera directement : elles sont bénéficiaires de 1er rang, et touchent le capital en échange de leurs prestations. Si une somme d’argent supplémentaire reste, elle sera reversée aux bénéficiaires de 2ème rang. Vous l’aurez compris, le contrat obsèques en prestations épargne non seulement des problèmes d’organisation à vos proches, puisque VOUS avez tout réglé; tout en leur épargnant également le financement. Rappelons que des obsèques coûtent de 2500 à 3500€, somme que tous les foyers ne peuvent se permettre de débourser.

Round 5: victoire du contrat obsèques 

Vous l’aurez compris, pour définir de façon sûre et claire vos dernières volontés, le contrat obsèques en prestations, souscrit auprès d’une société de pompes funèbres est LA solution que vous cherchez.

Si vous voulez transmettre une somme d’argent à vos proches après votre décès, sans que celle-ci ne définisse vos volontés, ni ne paie de façon sûre vos obsèques, alors adressez-vous à votre banquier ou votre assureur.

Sachez cependant que rien ne vous oblige à passer par l’assureur des pompes funèbres, vous pouvez tout à fait demander à votre assureur habituel de placer la somme correspondante au devis des pompes funèbres. N’oubliez pas cependant de prévenir les professionnels du funéraire qu’ils seront en charge de vos obsèques (copie du contrat d’assurance, conservation du devis).

Une vérification est préconisée tous les 5 ans avec la société de pompes funèbres afin de s’assurer que le capital n’est pas en dessous d’une éventuelle inflation tarifaire. Si tel est le cas vous pourrez compléter le déficit par un nouveau versement.

Les + du contrat obsèques

– Vous pouvez prendre le temps de réfléchir et de comparez les tarifs et affinités avec les différentes sociétés de pompes funèbres de votre secteur

– Vos dernières volontés sont claires, et à valeur testamentaire

– Vos proches ne paient rien si le contrat a été revalorisé et revu tous les 5 à 10 ans (en effet certaines sommes appelés “tiers” (culte, crématorium…) peuvent augmenter, faire un point est toujours conseillé pour rajouter du capital si besoin)

– Vous pouvez modifier votre contrat et vos volontés à tout moment

– Même si la société de pompes funèbres ferme, le contrat, souscrit auprès de l’assurance existera toujours, vous pourrez confier votre contrat à une autre société

– Souscrire jeune entraîne souvent des réductions de tarifs intéressants

– En cas de déménagement, l’assurance vous adressera une listes de sociétés de pompes funèbres ou vous pourrez en définir une autre vous-même.

Les – du contrat obsèques

– Préférez les paiements sur plusieurs années plutôt qu’en viager : vous risquez de débourser plus que le capital initial

– Il vous faudra franchir la porte d’une société de pompes funèbres et choisir, entre autre, votre cercueil, ce qui n’est pas un problème pour tout le monde. Mais rassurez-vous, on ne mord pas dans la profession !

D’autres questions ? Contactez nous