Toilette funéraire

toilette mortuaire

La toilette funéraire, la toilette rituelle et la toilette mortuaire  : à ne pas confondre avec les soins de conservation.

 

  • Toilette funéraire

  • Toilette mortuaire

  • Toilette rituelle

  • Tarifs

  • En bref

 

Toilette funéraire

On parlera de toilette funéraire, lorsque la société de pompes funèbres se charge de laver, d’habiller, de coiffer le défunt et de lui des soins qui permettront une présentation du corps dans un aspect naturel. Cependant, il ne s’agit pas de soins invasifs comme les soins de conservation, ou l’on injecte un liquide conservateur par les artères. La toilette funéraire ne permet donc pas une conservation du corps optimale et n’empêche pas certains désagréments (odeurs, écoulements …).

Le personnel effectuera également l’obturation des orifices naturels avec du coton, la fermeture de la bouche par ligature, la fermeture des yeux et pour finir pourra procéder à un léger maquillage.

Toilette mortuaire

La toilette mortuaire, est effectuée dans les établissements hospitaliers. Au préalable de l’habillage et des soins apportés comme dans la toilette funéraire, le personnel de l’hôpital se chargera d’enlever le matériel médical (perfusions, appareils respiratoires …) et de suturer les éventuelles plaies. Il sera posé, idéalement une mentonnière, à défaut un bandage pour maintenir la bouche fermée.

Le personnel peut se charger d’obturer les orifices naturels, mais tout dépend des consignes données par l’établissement. Souvent, on met une housse en coton épaisse sous le corps ou une couche au défunt pour éviter les fuites consécutives au relâchement des muscles.

Toilette rituelle

La toilette rituelle est pratiquée dans le cadre de la religion, et est propre à chacune. La toilette peut consister en un lavage du corps, une immersion dans l’eau, avec lecture de prières …toilette funéraire

Tarifs

La société de pompes funèbres facture la toilette funéraire à un prix qu’elle est libre de fixer. Attention cependant à une éventuelle double facturation avec les soins de conservation : sauf exception, le thanatopracteur, lorsqu’il effectue les soins, se charge également de l’habillage, maquillage et lavage du défunt.

En principe, l’hôpital ne facture pas la toilette mortuaire. Cependant elle peut facturer l’utilisation d’une housse mortuaire, qui devra elle aussi être enlevée de la facture des pompes funèbres.

Pour la toilette rituelle, la rémunération est fixée par le culte.

En bref

  • La toilette funéraire est effectuée par les pompes funèbres, il s’agit de l’habillage et de la présentation du défunt, sans garantir une conservation du corps prolongée

  • La toilette mortuaire est effectuée à l’hôpital après le décès, elle consiste principalement à enlever le matériel médical et à habiller le défunt

  • La toilette rituelle est pratiquée par le représentant d’un culte ou des personnes de même confession

  • Les différentes toilettes citées ne sont pas des soins de conservation

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question, ou à réservez votre réunion d’information.